samedi 25 juillet 2015

Nadia Hashimi - La perle et la coquille



Devant les avis plus que positifs sur ce livre, je n’ai pas pu résister plus longtemps avant de plonger dans cette histoire. Et, je peux juste vous dire qu’il aurait été dommage que je ne le fasse pas.


Nous suivons, au travers de ces 538 pages, les destins de Rahima, jeune fille de 13 ans, en 2007 et de Shekiba, son arrière-arrière-grand-mère au début du XXe siècle dans un pays où être une femme n’est pas une bonne chose.

Tout le long du livre, je me suis attachée à Rahima (c’est peut être dû au fait que ma fille a 13 ans) et j’ai eu mal, j’ai eu peur et j’étais même désolée pour elle.
J’ai haï tous les hommes de cette histoire, car je ne peux concevoir une telle façon de considérer la gente féminine. Un objet a plus de considération qu’elles, c’est pour dire.
Ce qui est aberrant c’est la méchanceté des femmes entre elle ; c’est incroyable et pourtant, j’en suis persuadée, réelle.
Shekiba n’est pas mieux loti que Rahima. Et c’’est là que l’on se dit que rien n’a évolué en un siècle.

Tout au long de ma lecture, je suis passée par toutes les émotions possibles et inimaginables. Je ne pouvais plus poser le livre, voulant absolument savoir, voulant absolument trouvé un brin d’espoir, une lueur de changement.

L’auteure a su trouver les mots justes pour décrire l’horreur que vivent les femmes en Afghanistan. Même le mot horreur n’est pas assez fort pour décrire ce que j’en pense. Elle a réussi à ne pas tomber dans le mélodramatique et, là, je lui dis bravo car cela n’était pas évident face à une telle histoire.

En bref, une belle lecture toute en émotion, qui nous rappelle qu’il faut tout faire pour conserver la liberté à laquelle nous avons le droit en tant que femme.


Petit extrait 
"Tu es Rahima. Tu es une fille et tu ne dois pas oublier de te comporter comme telle. Fais attention à ta façon de marcher et de t'assoier. Ne regarde pas les gens dans les yeux, surtout les hommes, et parle à voix basse."

Synopsis
Kaboul, 2007 : les Talibans font la loi dans les rues. Avec un père toxicomane et sans frère, Rahima et ses soeurs ne peuvent quitter la maison. Leur seul espoir réside dans la tradition des bacha posh, qui permettra à la jeune Rahima de se travestir jusqu'à ce qu'elle soit en âge de se marier. Elle jouit alors d'une liberté qui va la transformer à jamais, comme le fit, un siècle plus tôt, son ancêtre Shekiba. Les destinées de ces deux femmes se font écho, et permettent une exploration captivante de la condition féminine en Afghanistan.

Informations
Contemporain
Edition Milady
2015
538 pages
18€20
Existe en version papier (grand format)
Et en version numérique

Acheter sur amazon

6 commentaires:

  1. J'ai peur de lire ce roman , il me rappelle beaucoup un autre roman que j'ai lu. Avec les belles critiques qu'il reçoit, j'ai peur d'en attendre de trop. Je le lirai je pense quand toute la médiatisation ( si je peux dire) sera retombée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai eu une petite appréhension aussi quand je me suis lancée mais celle-ci n'était pas fondée du tout.

      Supprimer
  2. Eh bien, ça c'est un avis qui donne sacrément envie, cette histoire m'a l'air bouleversante !

    RépondreSupprimer
  3. Un livre qui a l'air vraiment émouvant même si ce n'est pas mon style de lecture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce n'est pas mon style de lecture non plus ;-)

      Supprimer

n'hésitez pas à me laisser un petit message, ça me fera énormément plaisir